éditions Théâtrales

Édition papier (2023) 12,00 € acheter chez nos libraires
fiche modifiée le 29/09/2023

Les Enchantements
Les bruits sourds des grands ensembles

C’est l’été aux Enchantements. Accablé·e par la chaleur, chacun·e rêve d’un ailleurs : Dubaï ou Marseille, peu importe, tant qu’il y a la mer.
Alors que les darons sont au café et que les enfants défilent en direction de la piscine municipale irrémédiablement fermée, un plan en or voit le jour. Pour passer le temps et gagner de l’argent, deux groupes d’adolescent·es font fleurir des piscines en haut des immeubles, se livrant à une compétition enflammée qui oppose filles et garçons. L’eau, comme la vie, s’infiltre partout.
Clémence Attar extrait des « bruits sourds des grands ensembles » une poésie urbaine vivante et retranscrit avec justesse les rituels, attitudes et paroles de l’adolescence. Un texte polyphonique à l’humour débordant qui dépeint la vie d’une communauté redoublant de créativité.
Dans la presse
"Un hommage à l'eau, tout en poésie, car l'eau reprend ses droits, s'insinue, s'infiltre partout, comme la vie. Un conte moderne très agréable et très original, dans son écriture et sa conception."

Josiane Chériau, Un livre, un jour, Radio Zinzine (avril 2023)

"[Un texte] tout à fait saisissant par sa forme et on ne peut que souhaiter assister à une représentation prochaine."
Nicolas Fack, Théâtre actu (septembre 2023)
Prix & récompenses
Prix des Journées de Lyon des Auteurs de Théâtre 2023
Personnage(s)
  • 1 homme(s)
  • 6 enfant(s) et adolescent(s)
    • 3 fille(s) et adolescente(s)
    • 3 garçon(s) et adolescent(s)
  • les darons, les numéros de téléphone
Soutiens
  • Ouvrage publié avec le soutien des Journées de Lyon des Auteurs de Théâtre
Durée

90 minutes

Plus d'informations
Présentation du texte par l'autrice :

En savoir plus :